Université permanente de Paris

Mercredi 23 août 2017 à 14 h 30 – Paris

Campus des Cordeliers
Amphithéâtre Farabeuf
15, rue de l’École de Médecine
Paris, 6e
Métro: Odéon
Bus: 63, 86, 87, 96
L’amphithéâtre Farabeuf est accessible aux personnes à mobilité réduite.
Téléchargez le programme de l’été 2016 de l’Université permanente de Paris : PDF (3,3 Mo)

Les grottes ornées de la préhistoire montrent l’intérêt, pour ne pas dire l’obsession, de nos lointains ancêtres pour les animaux. L’histoire humaine s’est déroulée grâce et malgré la présence des animaux qui ont joué des rôles extrêmement divers : ils étaient des proies essentielles dans l’alimentation, ils ont été domestiqués et ont contribué à transformer les sociétés humaines, ils ont été les vecteurs des plus terribles maladies (paludisme, fièvre jaune, peste noire…). Ils ont été ainsi des objets voulus et parfois adorés, honnis et parfois détestés. L’immense majorité des animaux n’ont jamais bénéficié d’historiens car, trop petits à nos yeux, ils n’ont jamais suscité le moindre intérêt culturel malgré leur rôle fondamental dans les écosystèmes qui nous font vivre. Cette conférence, ouverte à tous et largement illustrée, aborde la relation avec l’animal en soulignant la diversité des relations avec ces organismes vivants. C’est l’occasion de nous interroger sur la survie de la diversité animale menacée par les activités humaines.