Libération
“Les Français privilégient une « philosophie de la nature » à l’observation de ses détails”

Entretien avec Catherine Calvet paru le 27 juillet 2018

Pour l’historienne de l’environnement Valérie Chansigaud, progrès écologiques et sociaux vont de pair.
«Les Français privilégient une « philosophie de la nature » à l’observation de ses détails»
En voyageant et en comparant la littérature de différents pays comme les Etats-Unis, l’Allemagne ou la Grande-Bretagne, l’historienne de l’environnement Valérie Chansigaud a constaté que la nature y occupait une place beaucoup plus importante qu’en France. Dans son dernier ouvrage, « les Français et la nature. Pourquoi si peu d’amour ? » (Actes Sud, 2018), elle s’interroge sur les raisons de notre indifférence. Et souligne à quel point la nature est une question politique et citoyenne.

 

Pour lire la suite de cet entretien, consultez le site internet de Libération