Valérie Chansigaud

Histoire, culture et environnement

Conférences passées

Table ronde “Penser les relations dans la nature” : Montpellier - 7 février 2020

Table ronde : Penser les relations dans la nature

Vendredi 7 février 2020 – 15 h 00
Table ronde organisée dans le cadre du colloque “Alimentations et biodiversité : se relier dans la nature”,  9e colloque de la Chaire Unesco Alimentations du monde.
Amphithéâtre Philippe Lamour, 2 place Pierre Viala, 34060 Montpellier

  • Marie-Laure Navas, écologue, Montpellier SupAgro, directrice du Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive : Les évolutions de la biodiversité et scénarios prospectifs
  • Valérie Chansigaud, historienne des sciences et de l’environnement, chercheuse associée, Université Paris Diderot – CNRS : Redonner une place centrale au progrès social dans la défense de la nature
  • Cécile Claveirole, pilote du réseau agriculture de France nature environnement, personnalité qualifiée au Conseil économique, social et environnemental : Agroécologie, agrobiodiversité
  • Emilie Jeannin, éleveuse, La ferme de Lignières (Côte d’Or) : L’éleveuse et l’animal, le ‘bœuf éthique’

La biodiversité pour l’alimentation et l’agriculture désigne la diversité du vivant (des gènes aux écosystèmes), ainsi que la diversité des connaissances associées (les savoirs et savoirs-faire traditionnels). Les rapports au monde du vivant évoluent, passant d’une conception figée de la nature à une vision plus dynamique. Menacée par les activités humaines, la biodiversité était perçue comme une somme d’éléments indépendants, à protéger, utiliser et valoriser. Elle intègre aujourd’hui davantage les sociétés humaines et devient une somme d’interactions complexes, de combinaisons et de constructions sociales et culturelles, à négocier. Dans cette vision de la relation, les activités agricoles et alimentaires sont au cœur de ces interrogations sur les liens dans la nature autour desquelles nous échangerons lors de ce colloque : la notion d’« espèce » existe-t-elle vraiment ? Sommes-nous à la veille d’une 6e grande extinction ? Comment concilier protection de la forêt et maintien de son caractère nourricier ? Comment (ré)introduire de la diversité au champ (par l’agroécologie), dans les industries de transformation agroalimentaire et dans l’assiette ?

Pour connaître l’intégralité du programme du colloque, merci de consulter le site de la Haute école des arts du Rhin

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

%d blogueurs aiment cette page :